English
Manutan : le blog de l'optimisation des achats
Optimisez vos achats indirects

8 défis pour les achats en 2019
Infographie

5 février 2019
{{totalComments}} commentaires
English version

Les experts de Source One se sont penchés sur le futur de la gestion des achats et de la chaîne logistique. Leur conclusion : les directions achats devront relever huit principaux défis sur l’année à venir.
Des compétences aux pratiques métiers en passant par les stratégies d’entreprise, découvrez le détail en infographie.

1. Les achats racontent une histoire

Afin de démontrer leur valeur ajoutée et susciter l’adhésion des clients internes, les acheteurs doivent développer leur influence. Pour cela, ils devront adapter la façon dont ils communiquent avec les autres départements, en utilisant des techniques de storytelling[1] : souligner les objectifs, capter l’attention, susciter l’émotion, employer les termes métiers de chaque service, tout en bannissant les mots techniques et ceux à connotation négative comme « réduction de coûts…

2. Aller droit au but

A l’ère de l’industrie 4.0, la transformation digitale est un sujet stratégique pour les entreprises et notamment les directions achats. Alors que les solutions achats sont de plus en plus abordables, les nouvelles technologies commencent à faire également leurs preuves dans certaines entreprises de classe mondiale. L’heure de la digitalisation a sonné !

3. Le rôle essentiel des données

Les données représentent aujourd’hui le principal obstacle à la digitalisation pour les directions achats, que ce soit à cause de leur indisponibilité, leur pauvre qualité, leur intégration compliquée ou le manque de compétences humaines pour les exploiter. Pourtant, les solutions d’analyse de données sont considérées par la majorité de la communauté achats comme la technologie qui aura le plus d’impact d’ici les deux prochaines années.[2]

4. Résoudre le déficit de compétences en matière de cybersécurité

La multiplication et la prolifération des données, combinées à l’essor de la digitalisation, augmenteront de facto le niveau de complexité et de risques pour la chaîne logistique. La sécurité des données représentant désormais le risque le plus critique pour cette dernière[3]. Pour faire face aux risques autour de la cybersécurité, les achats doivent soutenir les services informatiques en adoptant une approche proactive.

5. Une formation valorisée

Il existe un véritable paradoxe concernant la fonction achats et la formation. Alors que seulement 49 % des décideurs achats estiment leurs équipes capables de mettre en œuvre des stratégies achats, une grande partie des entreprises allouent moins de 2 % de leurs ressources à la formation2. Avec la transformation digitale des entreprises à venir, la formation en interne va pourtant devenir essentielle.

6. Identifier ce qui compte vraiment

Il est temps de repenser les critères de performance définis par et pour les directions achats afin d’y inclure par exemple ceux liés à l’éthique, au développement durable et à la responsabilité sociale.

7. De la rentabilité à la raison d’être

Ce point fait écho au paragraphe précédent. Les nouvelles générations sur le marché du travail souhaitent rejoindre des entreprises qui ont un véritable projet, au-delà de leur (simple) rentabilité. Il est important de rappeler que les directions achats ont un rôle à jouer dans cette dynamique. 

8. Une visibilité au-delà du rang 1

65 % des entreprises manqueraient de visibilité au-delà de leurs fournisseurs de rang 13. En conséquence, les équipes achats peinent à gérer l’ensemble des risques fournisseurs et à engager une véritable relation de partenariat avec les parties prenantes.

 

Et vous, au sein de votre direction achats, quelles sont vos bonnes résolutions pour l’année à venir ?

 

1 : L’art de raconter une histoire pour créer une connexion émotionnelle avec un interlocuteur

2 : Deloitte

3 : Fabricant qui fournit directement une entreprise, sans intermédiaire

 

 

[1]

[2] Deloitte

[3] Geraint

  • Partager :
Suivez-nous sur nos réseaux
Nos experts