English
Manutan : le blog de l'optimisation des achats
Optimisez vos achats indirects

[INFOGRAPHIE] Bienvenue dans l’ère des achats intelligents

Ivalua
23 octobre 2018
{{totalComments}} commentaires
English version

   

Les nouvelles technologies transforment les entreprises, leurs activités et leur fonctionnement, tout en mettant la barre toujours plus haut quand il s’agit de la satisfaction du client. Début 2018, Ivalua, éditeur de solutions e-achats, a missionné Forrester Consulting pour dresser un état des lieux de la transformation digitale de la fonction achats*. Découvrez en infographie les principaux enseignements de l’étude…

1.  Les Directeurs Achats font face à plusieurs obstacles pour s’orienter vers la prise de décision stratégique

A parts égales, ils évoquent la disponibilité limitée des informations pertinentes, la mauvaise qualité des données et les (trop) nombreuses activités opérationnelles et manuelles.

2.  L’intérêt pour l’Intelligence Artificielle (IA) appliquée aux achats augmente

L’Intelligence Artificielle promet de belles opportunités pour la fonction achats. Notamment grâce à l’analyse des données, cette solution prendra en charge les tâches à la fois complexes et répétitives, pour un meilleur rapport coût/efficacité. La fonction achats pourra ainsi prendre des décisions pertinentes plus rapidement.

Ce sont d’ailleurs pas moins de 55 % des répondants qui prévoient d’investir majoritairement dans l’Intelligence Artificielle d’ici deux ans.

3.  Les logiciels modernes ouvrent la voie aux achats intelligents

La fonction achats attend principalement deux grandes avancées grâce aux nouvelles technologies :

-     L’analyse de données pour pouvoir prendre des décisions plus pertinentes

-     Des interfaces utilisateurs optimisées (avec par exemple des assistants digitaux)

4.  L’amélioration de la qualité des données doit coïncider avec l’adoption des technologies

Une grande majorité des interrogés pense que la mauvaise qualité des données peut limiter l’application de l’Intelligence Artificielle. Selon eux, les principaux défis autour des données sont :

o   l’incapacité à accéder à des données pertinentes (44 %)

o   le manque de normalisation (43 %)

o   les données inexactes (41 %)

> Lire l’étude complète pour en savoir plus

*Etude menée auprès de 433 responsables et directeurs achats à travers le monde, entre janvier et mai 2018

  • Commenter
  • Partager :
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Votre commentaire
Suivez-nous sur nos réseaux
Nos experts