Fonction achat : la relation fournisseur antidote au Covid-19

Fonction achat ; Relation fournisseur ; Covid-19
7 avril 2020
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

L’épidémie de Covid-19 handicape encore de nombreux maillons de la chaîne de valeur des entreprises. C’est pourquoi la mission assignée à la fonction achat est de créer les conditions du rebond de l’activité, en agissant sur les blocages inter-entreprises.

Pour mener à bien le rétablissement durable de la supply chain, la fonction achat peut s’appuyer sur la qualité de sa relation fournisseur à trois niveaux :

La fonction achat à l’épreuve du Covid-19 : la relation fournisseur, levier de la sécurisation des approvisionnements

Entre sous-traitants à l’arrêt, circuits logistiques internationaux mis à mal et main d’œuvre confinée, maintenir voire augmenter la production est un challenge pour nombre d’entreprises. C’est pourquoi la capacité de la fonction achat à maintenir des canaux d’approvisionnement ouverts est devenue, en période de Covid-19, une nécessité stratégique.

Dans cette perspective, la qualité de la relation fournisseur animée par la fonction achat est déterminante. Celle-ci repose sur 3 conditions :

  • L’existence d’une relation de confiance établie de longue date avec chacun de ses partenaires de 1er et même de 2ème rang
  • L’engagement du donneur d’ordres dans la pérennité de ses filières d’approvisionnement essentielles
  • La solidarité géographique pour une part significative de ses fournitures     

Par exemple, le fabricant Alpina Savoie[1] a pu doubler sa production de pâtes alimentaires en s’appuyant sur la filière de blé bio auprès de laquelle il s’approvisionne depuis de longues années. De même, ses emballages carton et plastique proviennent de la Région Rhône-Alpes.   

La fonction achat à l’épreuve du Covid-19 : la relation fournisseur, vecteur de la continuité de service

Les approvisionnements en matières premières ne constituent qu’un des aspects du défi posé à la fonction achat. En effet, la supply chain pour fonctionner doit pouvoir compter sur de très nombreux services, tels que :

  • Le transport
  • La maintenance des machines
  • Les services de facility management, comme la restauration, la propreté ou le gardiennage
  • Les achats indirects : fourniture des équipements de sécurité et de divers consommables

Pour ce volet des achats également, la qualité de la relation fournisseur entretenue par la fonction achat induit les comportements engagés de la part de partenaires.

Or, pour certains partenaires, comme le transport et le facility management, la relation est constante et son animation aisée. Mais pour d’autres acteurs, moins visibles, moins fréquemment utilisés, les relations sont plus diffuses. La crise du Covid-19 révèle la nécessité de la sécurisation des achats indirects pour la fonction achat.

La fonction achat à l’épreuve du Covid-19 : la relation fournisseur, source d’un nouveau partage de la valeur

L’épidémie de Covid-19 illustre enfin un troisième savoir-faire de la part de la fonction achat : la capacité à innover dans le partage de la valeur.

La pratique d’une relation fournisseur respectueuse et l’habitude de construire des partenariats intelligents au sein de l’écosystème de partenaires de l’entreprise sont ici déterminantes.

Par exemple, pour produire en 50 jours autant de respirateurs artificiels qu’en 3 ans, Air Liquide a su réinventer sa supply chain [2].

Pour gagner ce pari et fournir aux hôpitaux français 100 % de leurs besoins, le partenariat avec d’autres acteurs industriels relève, à juste titre, de l’économie de guerre :

  • Des capacités de production additionnelles fournies par d’autres entreprises
  • Des échanges d’ingénieurs
  • Un partage intelligent de la valeur ajoutée    

En conclusion, pour surmonter l’épreuve du Covid-19, la fonction achat tire profit de son investissement continu dans la relation fournisseur. En effet, la solidarité inter-entreprise est le plus sûr moyen de bénéficier d’un rebond solide et durable de l’activité.   

Ce résultat démontre également que la transformation digitale de la fonction achat doit être mise à la disposition de la qualité de la relation fournisseur.

 

[1] Les Échos – 01/04/2020

[2] Les Échos – 31/03/2020

Livre blanc
Livre blanc
Rationalisez votre portefeuille fournisseurs