Quel est le rôle des achats dans la relance économique ?

Relance économique et fonction achat
30 septembre 2021
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

Plus d'un an et demi après la crise sanitaire, l’heure est à la relance économique. Après l’arrêt ou le ralentissement d’une grande majorité des secteurs d’activité, les entreprises sont sur le pied de guerre pour la reprise. Alors que la fonction achat a joué un rôle clé dans cette période critique, l’enjeu est de conserver ce positionnement stratégique pour accompagner les entreprises dans un contexte de relance économique. Mandaté par Ivalua, Forrester Consulting a réalisé une étude intitulée « Procurement Plays A Key Role In Restoring Growth[1] » qui apporte un éclairage intéressant sur la question, en interrogeant plus de 400 décideurs achats sur leurs nouvelles priorités, au lendemain de la pandémie de Covid-19.

La fonction achat, au cœur de la crise

Au démarrage de la crise sanitaire, la fonction achat a été au cœur du tumulte. Les directions des achats ont dû simultanément garantir les stocks nécessaires d’équipements de protection individuelle pour protéger les collaborateurs, garantir le bon fonctionnement de la production et identifier les risques liés à la chaîne d’approvisionnement pour maintenir les activités des entreprises, autant que faire se peut.

Laurent Tardif, Président Directeur Général de Prysmian Group Sud Europe, témoignait en ce sens dans une table ronde d’experts : « Le choc qu’on a traversé a mis encore en valeur cette fonction centrale des achats qui s’est retrouvée évidemment impliquée dans toutes nos réunions et comités Covid. » C’est dans l’adversité que la fonction achat a gagné ses lettres de noblesse. Elle a enfin été perçue, et ce de façon unanime, comme une fonction stratégique au sein de l’entreprise. Une fois l’urgence passée, les entreprises entrent désormais dans une phase de reconstruction, d’action et de relance !

De nouvelles priorités pour la fonction achat

Alors que l’économie mondiale se remet progressivement de la crise sanitaire, les directions des achats doivent redéfinir leurs priorités. L’innovation et les achats responsables restent à l’agenda des équipes achats, mais ces dernières se concentrent momentanément sur l’amélioration de leur efficience ainsi que sur l’identification de nouvelles opportunités, pour soutenir l’activité de l’entreprise.

Accroître l’agilité de la chaîne d’approvisionnement et l’efficacité des achats

La pandémie de Covid-19 a mis en exergue la volatilité, l’incertitude, la complexité et l’ambiguïté de notre monde actuel (ce que l’on appelle communément le monde VUCA[2]). Dans ce contexte, les directions des achats doivent se tenir prêtes à l’inattendu, en gagnant en efficience et en agilité au sein de la chaîne d’approvisionnement. C’est en détectant rapidement les changements, les opportunités et les menaces qu’elles pourront suivre l’évolution des marchés et faire la différence en période de crise.

Identifier de nouvelles opportunités de revenus

La fonction achat a largement dépassé ses missions historiques centrées sur les négociations et la réduction des coûts. Parce qu’ils collaborent davantage avec les autres départements, les décideurs achats veulent désormais aider leur entreprise à identifier de nouvelles opportunités pour développer le chiffre d’affaires, que ce soit en s’attaquant à de nouveaux marchés ou en co-développant des produits avec les fournisseurs. Ils se transforment en véritables ambassadeurs de la performance !

Améliorer la prise de décision et la collaboration avec les fournisseurs

À l’heure où les entreprises se digitalisent, la collaboration entre les parties prenantes est plus importante que jamais. Boostées par les nouvelles technologies, les directions des achats doivent travailler de manière transparente avec les clients internes et l’ensemble de leur réseau de fournisseurs pour améliorer leur performance. Cela peut se caractériser de multiples façons : en réagissant de manière proactive et rapide aux changements sur le marché, en créant de nouveaux produits ou en améliorant ceux existants, etc.

Les achats, au service de la croissance des revenus

À l’heure de la relance économique, les directions des achats ont une occasion unique pour asseoir leur positionnement stratégique en venant contribuer à la croissance des revenus de leur entreprise. Il semble qu’elles soient bien placées pour le faire puisque 85% des dirigeants reconnaissent le rôle des achats dans la croissance des revenus et des marges, selon le rapport de Forrester Consulting.

Pour y parvenir, la fonction achat a plusieurs cordes à son arc. 

Améliorer la réactivité de la chaîne d’approvisionnement

Pour atténuer les risques qui planent sur la chaîne d’approvisionnement, la fonction achat a tout intérêt à améliorer la réactivité des entreprises face aux changements de la demande et aux événements inattendus. Des chaînes d'approvisionnement exceptionnellement réactives peuvent même constituer un avantage concurrentiel, en répondant à une demande du marché que les concurrents ne peuvent pas satisfaire.

Réduire les coûts

La pandémie de Covid-19 a bouleversé l’économie mondiale et la concurrence sous-tend une forte sensibilité aux prix. Dans ce contexte, les directions des achats devront plus que jamais réduire leurs coûts, pour contribuer à la croissance des revenus de leur entreprise. Alors que le modèle « build-to-forecast » qui repose sur l’anticipation de la demande lui aura permis de gagner en productivité, la fonction achat pourrait également se tourner vers le modèle « build-to-order » afin de produire en fonction de la demande.

Accélérer la mise sur le marché de nouveaux produits

Pendant cette période critique, nous avons vu de nouveaux produits sortir sur le marché en un temps record ! Certaines entreprises ont détourné leur production afin de confectionner des équipements de protection individuelle pour la toute première fois par exemple. Facteur clé de différenciation, cette rapidité de mise sur le marché requiert de solides relations avec ses fournisseurs et une certaine agilité.

Deux leviers pour adresser ces objectifs clés

Afin de pleinement tirer parti de la relance économique et adresser ces nouvelles missions, la fonction achat peut s’appuyer sur deux leviers.

La collaboration fournisseurs

Améliorer la collaboration avec les fournisseurs représente la meilleure stratégie pour accroître l’agilité de son entreprise et contribuer à la croissance de ses revenus. Cependant, cela ne semble pas encore complètement refléter la réalité. En effet, 83 % des décideurs achats interrogés dans l’enquête réalisée par Forrester Consulting estiment collaborer plus étroitement avec leurs fournisseurs que leurs concurrents. Soyons pragmatiques : ils ne peuvent pas tous avoir raison. D’autant que seul un tiers des personnes interrogées affirment chercher à devenir le client préféré de leurs fournisseurs. La fonction achat a tout intérêt à renforcer ses relations avec son réseau de fournisseurs, dans une logique gagnant-gagnant.

Les nouvelles technologies

Cela ne fait aucun doute, le développement des nouvelles technologies va jouer un rôle clé dans la transformation de la fonction achat. Alors que l’automatisation des processus robotiques (Robotic Process Automation ou RPA) commence déjà à prendre le relais sur les tâches chronophages, répétitives et à faible valeur ajoutée des équipes achats, l’Intelligence Artificielle est particulièrement attendue au tournant. Et pour cause : 70 % des décideurs achats interrogés dans l’enquête menée par Forrester Consulting pensent que l’IA sera la technologie la plus importante dans les années à venir. Ils sont notamment convaincus que celle-ci leur permettra d’obtenir des informations plus rapidement (60 %) et de les rendre davantage exploitables par leurs équipes (51 %) tout en accélérant d’autres tâches annexes (53 %).

Les directions des achats ont toutes les cartes en main pour aider leur entreprise à développer leur chiffre d’affaires, contribuer à la relance économique et ainsi créer de la valeur. Pour ce faire, les acheteurs devront impliquer les différents départements pour identifier les bonnes opportunités, mieux collaborer avec leur réseau de fournisseurs et exploiter intelligemment la technologie.

Pour découvrir comment inclure la RSE au cœur de la politique d'achat de votre entreprise, téléchargez notre livre blanc.


[1] Les achats jouent un rôle clé dans la reprise de la croissance

[2] L’acronyme VUCA (Volatility, Uncertainty, Complexity, Ambiguity) est un terme introduit par l’US Army War College dans les années 90 pour décrire le monde dans lequel nous vivons