Responsable achats : réussissez-vous vos débuts ?

Responsable achats
8 octobre 2020
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

L’engagement de son équipe dépend fortement de l’attitude du nouveau Responsable achats au cours de ses premières semaines. De même que le soutien de son N+1. C’est pourquoi, il est très important qu’un nouveau Responsable achats adopte les attitudes gagnantes au moment de son entrée en fonction.

Pour gagner la confiance de sa nouvelle équipe et pour former un binôme efficace avec son nouveau manager, le Responsable achats doit adopter trois attitudes :

Un Responsable achats qui consacre le premier mois à écouter et à comprendre

Un Responsable achats qui arrive porte de nouvelles ambitions pour la fonction achat. C’est légitime et c’est d’ailleurs pour sa capacité à insuffler une nouvelle énergie au sein de l’équipe que le nouveau Responsable achats a été recruté.

Pour autant, l’équipe achats fonctionne depuis longtemps, avec des pratiques individuelles et collectives qui ont permis d’accomplir la première partie du chemin. C’est pourquoi, le nouveau Responsable achats est bien inspiré quand il consacre du temps à identifier sans a priori les points forts de son équipe.

Par exemple :

  • Capacités relationnelles avec les fournisseurs clés
  • Savoir-faire dans la mise en œuvre des outils digitaux
  • Proximité avec les clients internes au sein de l’entreprise

C’est en effet ces points forts qui constituent la base d’excellence à partir de laquelle le nouveau Responsable achats pourra construire un projet connecté au potentiel réel de son équipe.

Un Responsable achats qui propose de nouveaux challenges à son équipe

Le Responsable achats est un manager. Sa responsabilité est ainsi de créer les conditions d’un surcroit de motivation pour l’équipe achats, qui la conduise à viser collectivement de nouveaux objectifs.

Les conditions d’une focalisation sur de nouveaux défis relèvent de l’accompagnement de chacun et de tous par le Responsable achats :

  • Définition et valorisation de challenges stimulants
  • Aide à l’appropriation par chaque collaborateur de l’équipe
  • Animation par des points réguliers de l’avancement vers les résultats attendus

Or, le changement, de méthode et/ou de priorités, n’est pas toujours immédiatement accepté par les membres d’une équipe qui voient arriver un nouveau manager.

C’est pourquoi, le Responsable achat doit souvent redoubler de pédagogie pour attendre que les premiers succès surmontent les éventuelles réticences de ses collaborateurs.

Un Responsable achats qui cultive la complicité avec son N+1

La troisième attitude gagnante du nouveau Responsable achats concerne sa relation avec son N+1. En effet, la confiance et la clarté qui s’établissent dès le départ au sein du binôme conditionnent la capacité de la fonction achat à prendre toute sa part de la transformation de l’entreprise.

Plus les objectifs sont partagés et la relation fluide, plus la contribution sera forte et durable. Pour mettre toutes les chances du côté d’un partenariat loyal avec son N+1, le Responsable achats doit donc insister si nécessaire pour programmer des points très réguliers.

Ces points auront au moins deux fonctions :

  • Vérifier en permanence que le Responsable achats et son N+1 sont sur la même longueur d’onde en termes de priorités.
  • Rendre compte des succès d’étape, qui mettent en avant l’engagement de l’équipe et lui assurent en retour les moyens de poursuivre son parcours avec sérénité.   

En conclusion, les premiers pas du Responsable achats sont déterminants pour la rapidité et la simplicité avec lesquelles il pourra accomplir sa mission. Ces premiers pas reposent sur un équilibre entre l’appropriation des atouts de son équipe et la capacité à faire sortir chaque collaborateur de sa zone de confort.

D’une certaine manière, il faut que le nouveau Responsable achats accepte de recevoir avant de pouvoir donner à bon escient.   

Livre blanc
Livre blanc
Achats indirects : 6 leviers à activer pour optimiser votre stratégie