La feuille de route du P2P

feuillle de route p2p
13 juin 2019
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

Digitaliser sa chaîne d’achats BtoB est aussi nécessaire qu’engageant. Le procure-to-pay est riche de promesses mais porte également sa part de défis pour les directions achats.

Le site communautaire Procurement Leaders se saisit de l’importance du sujet en réunissant un groupe projet autour de la rédaction d’une feuille de route à l’usage de la fonction achats.

À la lumière de leurs expériences respectives, une première réunion permet aux décideurs achats composant le groupe de rappeler avec force le caractère stratégique d’un projet P2P.

D’autres réunions sont programmées, au cours desquelles le groupe projet poursuivra la définition collective d’une feuille de route exigeante et opérationnelle.

Deux grandes familles d’enjeux

Pour rendre plus aisément comparables leurs expériences de transformation digitale, les experts réunis par Procurement Leaders ont structuré leurs échanges autour de deux grands types d’enjeux :  

  • L’automatisation du processus achats, c’est-à-dire de chacune des étapes qui vont de la gestion des fournisseurs à la liquidation des factures.
  • Le recueil et le traitement en temps réel des données pour optimiser la chaine d’achats dans son ensemble.

Définir sa stratégie digitale

À travers la diversité de leurs projets respectifs, les membres du groupe projet se sont attachés à identifier les incontournables d’un projet de transformation digitale de la fonction achats.

Le premier élément fondamental est tout simplement de formaliser sa stratégie digitale. Définir le rythme et l’ambition via une feuille de route est, à l’unanimité, la meilleure façon de conduire un projet de cette envergure.

Les cinq priorités d’actions selon The Hackett Group

Une récente étude donne d’ores et déjà quelques pistes pour structurer une feuille de route.

1 – Améliorer la puissance d’analyse

2 – Aligner les compétences des équipes sur les besoins du business

3 – Professionnaliser la gestion de la relation fournisseurs

4 – Augmenter l’agilité de la fonction achats

5 – Renforcer la focalisation business

 

Évaluer l’étendue de sa maturité digitale

Au cours de sa première réunion, le groupe projet formé par Procurement Leaders a commencé à aborder la définition des étapes clés d’une stratégie P2P bien conduite.

Pour ce faire, ils ont remis sur le devant de la scène une précédente contribution collective de la fonction achats : l’évaluation de la maturité digitale de l’entreprise (DRA : Digital Readiness Assessment). Selon le même principe que la méthode Savin’side, la grille d’évaluation DRA cote un certain nombre d’items organisés selon 4 piliers. Les notes obtenues dessinent une cartographie de la maturité digitale de l’entreprise et permettent de visualiser les priorités d’action personnalisées.

Le réexamen de la DRA paraît aux décideurs achats un excellent point de départ pour ensuite rédiger la feuille de route du P2P.

  • Soit il convient de développer les quatre piliers de la DRA : « Hommes & culture », « Infrastructure & ressources », « Gouvernance & fonctionnement » et « Vision stratégique ».
  • Soit il est possible de bâtir directement à partir de la DRA actuelle une feuille de route susceptible d’aider les directions achats à accélérer leur transformation. L’idée des membres du groupe serait alors, en appliquant l’évaluation à leurs propres départements, d’identifier les goulots d’étranglement et d’en déduire les étapes qui s’imposent.

Le groupe de travail poursuit ses réflexions. Dans quelques mois, le résultat de leurs travaux donnera à la fonction achats de nouveaux repères pour s’orienter dans la bonne direction.  Rendez-vous à la rentrée !