ISO 20400 : origines et définition de la norme internationale des achats responsables

ISO 20400
17 mars 2020
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

La norme internationale ISO 20400 relative aux achats responsables donne aux organisations des lignes directrices pour intégrer la responsabilité sociétale dans leurs processus achats.

Dans ce dossier, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur la norme ISO 20400 :

Aux origines de la norme ISO 20400

Toute organisation a un impact environnemental, social et économique. Dans ce contexte, les achats ont un rôle majeur à jouer car ils représentent un formidable levier pour influer sur ces trois domaines. En effet, une entreprise peut tout à fait contribuer au développement durable, au sens large tel que défini dans les objectifs fixés par les Nations Unies, en intégrant la responsabilité sociétale dans sa stratégie et sa politique achats.

C’est pour accompagner les organisations internationales dans cette démarche que l’ISO (Organisation internationale de normalisation) publie, en avril 2017, la norme ISO 20400 relative aux achats responsables.

Dès l’introduction du texte officiel, l’ISO rappelle les principaux enjeux d’une telle démarche : « Les achats responsables représentent une opportunité d’apporter une valeur ajoutée à l’organisation en améliorant sa productivité, en évaluant sa valeur et ses performances, en facilitant la communication entre les acheteurs, les fournisseurs et toutes les parties prenantes, tout en encourageant l’innovation. »

La définition de la norme ISO 20400

La norme internationale ISO 20400 relative aux achats responsables poursuit une ambition : donner aux organisations, privées comme publiques, de toute taille et toute localisation, des lignes directrices pour intégrer la responsabilité sociétale dans leurs processus achats.

Cette norme fournit ainsi un point de départ aux parties prenantes impliquées et/ou impactées par l’activité achats en leur permettant d’appréhender la notion d’achats responsables et la mise œuvre d’une telle démarche.

Le texte officiel aborde notamment sept grandes thématiques :

  1. Le domaine d’application
  2. Les références normatives
  3. Les termes et définitions (économie circulaire, diligence raisonnable, comportement éthique, etc.)
  4. Comprendre les fondamentaux des achats responsables : concept, principes, questions centrales, etc.
  5. Intégrer la responsabilité sociétale dans la politique et la stratégie achats de l’organisation : alignement sur les objectifs de l’entreprise, gestion de la mise en œuvre, etc.
  6. Structurer la fonction achats axée sur la responsabilité sociétale : accompagnement et mobilisation des parties prenantes, définition des priorités, mesure des performances, etc.
  7. Intégrer la responsabilité sociétale dans le processus achats : planification, intégration des spécifications de responsabilité sociétale dans les cahiers des charges, sélection des fournisseurs, gestion des contrats, etc.

Les organisations conformes à ISO 20400 défendent le développement durable et contribuent ainsi de façon positive à la société et à l’économie.