Qu’est-ce que la Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables ?

Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables
2 juillet 2020
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

La Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables vise à sensibiliser les acteurs économiques aux enjeux que représentent les achats responsables et les relations entre clients et fournisseurs.

Dans ce dossier, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur la Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables :

La définition de la Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables

La Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables est créée en 2010 par la Médiation des entreprises et le Conseil National des Achats (intitulé CDAF à l’époque). Son but premier est d’encourager les organismes publics et entreprises privées à mettre en place des pratiques d’achats responsables envers leurs fournisseurs, favorisant un cadre de confiance réciproque entre les deux parties.

La charte implique notamment de :

  • Nommer un ou plusieurs « correspondant(s) PME » pour jouer le rôle de médiateur en cas de conflits ou litiges avec les fournisseurs
  • Mettre en place des indicateurs de suivi
  • Participer aux comités de pilotage nationaux (deux par an) pour présenter ses avancées

Pour accompagner les entreprises signataires, des actions complémentaires viennent soutenir la démarche comme l’organisation de journées de formation ou encore la mise en place d’un label officiel, pour une durée de trois ans. Ce label, créé en 2012, s’est ouvert aux PME (Petites et Moyennes Entreprises) et aux TPE (Très Petites Entreprises) en 2017.

Les 10 engagements de la Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables

Dix engagements réalisables sont détaillés dans le document officiel visant à créer une relation équilibrée et durable entre les signataires et leurs fournisseurs :

  1. Assurer une équité financière vis-à-vis des fournisseurs
  2. Favoriser la collaboration
  3. Réduire les risques de dépendances réciproques
  4. Impliquer les grands donneurs d’ordres dans leur filière
  5. Tenir compte du coût total d’acquisition (TCO) de l'achat
  6. Intégrer la dimension RSE
  7. Veiller à la responsabilité territoriale
  8. Professionnaliser les équipes et les processus
  9. Piloter la relation fournisseurs
  10. Fixer une politique cohérente de rémunération des acheteurs

Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables : où en est-on aujourd’hui ?

A ce jour, la Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables compte plus de 2 000 entreprises signataires aux pedigrees variés. Cela va des grandes entreprises françaises aux organismes publics, en passant par les ETI (Entreprises de Taille Intermédiaire), les PME, les TPE…

En parallèle, 51 entreprises sont labellisées.

La Charte Relations Fournisseurs et Achats Responsables et son label sont des outils de référence pour soutenir les enjeux économiques, sociaux et environnementaux.