Qu’est-ce que l’automatisation intelligente ?

automatisation intelligente
23 juin 2020
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

L’automatisation intelligente désigne une nouvelle génération d’outils, basés sur les technologies cognitives, permettant d’automatiser des processus complexes.

Dans ce dossier, vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur l’automatisation intelligente :

La définition de l’automatisation intelligente

L’automatisation intelligente des processus (IPA - Intelligent Process Automation) permet d’automatiser des tâches non habituelles qui requièrent un certain degré de réflexion.

L’automatisation intelligente s’appuie sur les technologies d’automatisation des processus robotiques (RPA – Robotic Process Automation) et sur les diverses branches de l’Intelligence Artificielle (Machine Learning, Deep Learning, traitement du langage naturel, etc.)

L’automatisation intelligente, au-delà de la RPA

Alors que l’automatisation des processus robotiques fait déjà partie intégrante de la transformation digitale des entreprises, l’automatisation intelligente n’en est qu’à ses balbutiements mais permet d’aller encore plus loin dans le développement de la performance achats.

En effet, les solutions d’automatisation intelligente peuvent traiter des données semi-structurées (bons de commande, facture, etc.) mais aussi non structurées (messages vocaux, emails, etc.), apprendre de l’observation des humains, etc. Cela permet aux outils d’IPA d’automatiser des tâches exceptionnelles qui demandent de l’intuition, du discernement ou encore de la créativité tandis que la RPA n’automatise que des tâches dites de routine.

Des cas concrets de l’automatisation intelligente

Pour bien comprendre le rôle de l’automatisation intelligente, nous pouvons imaginer différents cas de figure :

  • Un chatbot pourrait, en plus de suivre un processus défini, comprendre le sens des questions et/ou percevoir un sentiment chez son interlocuteur (satisfaction, colère, etc.) pour apporter une réponse encore plus pertinente et transférer les cas particuliers à un humain.
  • Un robot pourrait classer des documents entrants selon un processus défini mais aussi observer le comportement humain et en déduire d’autres règles spécifiques (par exemple, les fichiers envoyés par certains interlocuteurs sont automatiquement rangés sur un serveur partagé).

Finalement, l’automatisation intelligence génère une valeur ajoutée en améliorant certaines tâches spécifiques. Elle permet alors aux entreprises d’améliorer l’efficacité de leurs services et ainsi de gagner en compétitivité.