English
Manutan : le blog de l'optimisation des achats
Manutan
vous accompagne dans
l'optimisation de vos achats

L’e-procurement selon Manutan - vidéo

25 janvier 2017
{{totalComments}} commentaires
{{totalLikes}} j'aime

La dématérialisation des transactions est un phénomène en pleine expansion. Que ce soit pour accéder à l’offre via un catalogue électronique, un Punch-Out…, commander les produits ou transmettre une facture : le numérique permet aujourd’hui aux entreprises de gagner en efficacité et de réaliser d’importantes économies. A travers une vidéo explicative, Manutan dévoile sa vision de l’e-procurement.

Cette vidéo présente les grandes bases de l’e-procurement et son fonctionnement. Structuré en trois grandes phases, le processus « procure to pay » se déroule de la façon suivante :

1. Le client recherche les produits qu’ils souhaitent acheter avec :

  • Un Punch-Out disponible sous la forme d’un lien sur le site web du fournisseur
  • Un e-cat ou catalogue électronique fabriqué sur-mesure et téléchargé dans la solution d’achat du client
  • Des outils uniques, tel que ALL4YOU, solution 100 % Manutan destinée aux clients n’ayant pas d’ERP ou bien de module e-procurement dans leur système d’information

2. Une fois la demande d’achat validée, la commande est transmise au fournisseur via :

  • Les canaux traditionnels comme le courrier, l’email ou le fax
  • L’EDI (Echange de Données Informatisées) avec une connexion directe ou une solution P2P

3. Les produits commandés sont alors préparés et envoyés au client. Vient enfin l’étape finale : la facturation. On peut la retrouver sous trois formats différents :

  • La facture papier
  • La facture électronique (papier + EDI)
  • La facture dématérialisée (EDI, PDF signé, PDF non signé ou encore tiers de confiance)
  • J'aime Je n'aime plus
  • Commenter
  • Partager :
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Votre commentaire
Suivez-nous sur nos réseaux
Nos experts