La stratégie d’achats doit-elle être alignée sur celle de l’entreprise ?

stratégie achats
2 juillet 2019
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

À l’occasion de la présentation du « Baromètre des Décideurs Achats 2019 », des experts se sont réunis pour débattre de cette question. Les grandes organisations estiment qu’il est essentiel d’aligner la stratégie d’achats avec celle de l’entreprise afin d’aider ces dernières en termes de compétitivité et de gestion des risques.

En revanche, la réponse est plus mitigée au sein des petites structures.

Leur priorité n’est pas l’alignement des stratégies mais de communiquer et faire valoir le service achats auprès des parties prenantes internes.

Stratégie d’achats : la disparité entre grandes et petites entreprises

Dans la plupart des grandes structures, la stratégie d’achats est alignée sur celle de l’entreprise.

Par exemple, chez Rockwool cela se traduit par la contribution de la direction achats aux objectifs de la direction opérationnelle selon cinq axes :

- le développement durable

- la sécurité

- la croissance

- l’excellence opérationnelle

- l’usine du futur

Chez Endel Engie, cet alignement de stratégies est insufflé par la réorganisation du groupe. En adoptant une organisation par région (plutôt que par métier), la direction des achats vise à créer davantage de liens avec ses clients internes.

Au sein des petites structures, la fonction achats n’est pas aussi mature, ce qui explique que la stratégie d’achats ne soit pas toujours en phase avec celle de l’entreprise.

Le rôle des acheteurs est souvent méconnu. Les directions achats ne formalisent que rarement leur stratégie d’achats ou leurs indicateurs clés de performance. Leur priorité est de communiquer en interne sur la fonction achats et la valeur qu’elle peut apporter.

Stratégie d’achats et d’entreprise : pourquoi doivent-elles être alignées ?

Étant avant tout au service du business, la stratégie d’achats doit contribuer aux deux enjeux majeurs des entreprises :

  • Créer un avantage concurrentiel

Pour se démarquer sur leur marché, les entreprises ne doivent plus seulement compter sur leur service commercial ou leur service production pour développer le business à travers la différenciation.

Il est important que le service achats contribue également à cet enjeu, à l’aide d’une stratégie d’achats permettant de trouver des fournisseurs innovants et compétitifs. Les entreprises peuvent ainsi, en innovant avec leurs meilleurs partenaires, développer des produits de meilleure qualité technique, à l’impact social ou environnemental réduit.

  • Gérer les risques

La gestion des risques fournisseurs, qu’ils soient d’ordre logistique, financier, juridique, qualité, normatif, d’image ou RSE, est un facteur clé de succès pour les entreprises. Dans ce cadre, la direction achats doit mettre en place une stratégie d’achats qui sécurise les approvisionnements et les relations avec les fournisseurs. A ce titre, 75 % des professionnels des achats sont objectivés sur ces sujes[1].

En conclusion, la stratégie d’achats doit servir la stratégie de l'entreprise.

Tous les experts s’accordent sur un point : la meilleure façon d’aligner la stratégie d’achats et ainsi de servir les enjeux stratégiques de l’entreprise, est de représenter la fonction achats au CODIR (Comité de Direction) ou au COMEX (Comité Exécutif). À ce jour, ce serait le cas dans 57 % des entreprises françaises1. C’est encore un pas de plus vers le positionnement stratégique de la fonction…