L’intégration : le maître mot de la fonction achats

intégration, achats
4 juillet 2019
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

Quand on parle d’intégration en entreprise, on pense naturellement aux technologies informatiques mais peu souvent à la dimension humaine. Wax Digital, leader des solutions e-procurement, identifie trois grands domaines où la notion d’intégration joue un rôle crucial pour l’entreprise :

L’intégration de la fonction achats dans l’entreprise

La collaboration est la toile de fond du métier d’acheteur. En effet, le relationnel et le travail en équipe sont des compétences essentielles pour la fonction achats qui interagit avec un grand nombre de parties prenantes internes. Cependant, ce rôle de business partner qu’endosse la fonction achats sera effectif selon son niveau d’intégration au sein de l’entreprise et plus spécifiquement des différentes directions métiers.

Les achats ont encore une marge de progression en termes d’intégration. En effet, 44 % de l’écosystème achats considère avoir des relations de proximité avec les autres départements alors que seuls 18 % de ces derniers valident cette affirmation[1].

Pour tendre vers une meilleure intégration, la fonction achats a différentes cartes à jouer, comme par exemple :

  • Anticiper les besoins et attentes de ses parties prenantes en allant sur le terrain et en instaurant une culture du feedback
  • Démontrer sa valeur ajoutée auprès des clients internes en mettant en avant ses connaissances et ses compétences
  • Communiquer régulièrement sur ses performances, notamment en mettant l’accent sur les success stories

L’intégration de solutions achats

L’intégration d’une solution Source to pay, c’est-à-dire une solution qui couvre l’ensemble des processus achats (Source to contract et Procure to pay) garantit notamment :

  • Une réduction des tâches administratives avec des processus automatisés, des données consolidées…
  • Plus de visibilité et ainsi un meilleur contrôle des dépenses grâce à l’accès à l’ensemble des données (fournisseurs, produits, contrats…)
  • Un déploiement simple, rapide et efficace
  • Un meilleur taux d’adoption de la part des parties prenantes grâce à l’expérience utilisateurs

L’intégration des solutions achats aux autres systèmes

Enfin, il est impératif que ces solutions achats s’intègrent aux autres systèmes de l’entreprise, comme les systèmes comptables et financiers par exemple. Cela permet aux achats de capitaliser sur plusieurs sources de données internes et ainsi d’avoir une vision 360° pour améliorer leur performance !

La prochaine étape sera d’enrichir sa base de données grâce aux fournisseurs de données externes, tels que Dun and Bradstreet ou encore Companies House…

Ces trois types d’intégration, à la croisée entre l’humain et la technologie, nous rappellent surtout à quel point ces deux notions sont complémentaires. Aujourd’hui, la combinaison idéale pour garantir le succès des entreprises, et surtout de la fonction achats, est : la force et la flexibilité du digital, associées à une stratégie relationnelle pour susciter l’adhésion !


[1] CPO Viewpoint Report