Fonction achat : comment recruter de nouveaux talents ?

Recrutement
13 avril 2021
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

Le recrutement de nouveaux talents n’est une évidence pour aucune fonction. Pour la fonction achat en particulier, l’évolution du métier vers davantage de digitalisation et de conseil rend le recrutement de nouveaux talents souvent difficile.

Le retour d’expérience d’experts en matière de détection, de recrutement et de fidélisation de nouveaux talents peut certainement inspirer les fonctions achats dans leur approche. Concrètement, ils recommandent quatre bonnes pratiques pour sécuriser la chasse aux acheteurs juniors :

  • Des conditions de rémunération et de travail attractives (lien : #1) 
  • Une attente claire sur les qualités du candidat (lien : #2)
  • La simplicité dans l’approche de recrutement (lien : #3)
  • La maximisation des contacts (lien : #4)

Proposer aux nouveaux talents achats des conditions attractives

Si l’attractivité de la rémunération compte évidemment pour les nouveaux talents, les acheteurs juniors sont également sensibles à d’autres arguments dans leur package RH.

En effet, les perspectives d’évolution, la politique de formation et le bien-être au travail comptent également fortement pour la génération qui fait ses premiers pas sur le marché de l’emploi. La pandémie mondiale est passée par là : pour attirer les profils dont elle a besoin, la fonction achat doit aussi réfléchir en termes de solidarité, de fonctionnement d’équipe et de contenu de mission.

Les valeurs ne sont pas non plus absentes de l’horizon des candidats. Pensez à mettre en avant les efforts de l’entreprise en matière d’économie circulaire, d’éthique dans les relations clients-fournisseurs et de collaboration avec les partenaires les plus engagés. 

Être clair sur les qualités incontournables de vos futurs nouveaux talents

La fonction achat se transforme à grande vitesse et les nouveaux talents sont fortement concernés par cette évolution. Ils doivent pouvoir à la fois :

  • S’insérer dans le mouvement en cours
  • En être le relais pour poursuivre l’adaptation de la fonction achat à de nouveaux enjeux

En fonction de la direction dans laquelle s’engage l’entreprise, l’accent pourra être mis sur la maîtrise des outils digitaux les plus avancés, l’interprétation des données achats ou l’automatisation de la chaîne de valeur achats.

A nouveau, la pandémie mondiale n’est pas sans conséquence pour la fonction achat. Des qualités relationnelles et une bonne intuition ont démontré leur intérêt quand il a fallu reconstituer très vite une supply chain robuste ou relocaliser des filières stratégiques.

Privilégier la simplicité dans l’approche des nouveaux talents

Les nouveaux talents achats appartiennent à une génération façonnée selon les codes des réseaux sociaux.

En ajoutant à cela les contraintes induites par les obligations de distanciation, le recrutement de ces acteurs juniors doit être adapté dans le sens de la simplicité.

Des échanges par courriel, des entretiens via Zoom ou Teams correspondent à l’univers relationnel des futurs collaborateurs de la fonction achat. Cela tombe bien : c’est aussi la manière dont les futurs partenaires de l’entreprise et les clients internes de l’équipe achat communiquent de plus en plus !

Être en contact avec un maximum de nouveaux talents potentiels

La pénurie de talents et la distance induite par le contexte rendent les parcours de recrutement plus aléatoires. De nombreux candidats, eux-mêmes engagés dans plusieurs processus de recrutement, vont statistiquement vous faire défaut alors même que vous auriez souhaité les voir poursuivre leur parcours.

C’est pourquoi le conseil des experts est de présélectionner suffisamment de profils pour être certain de conserver un choix possible à l’ultime étape du cycle.

Il y a d’ailleurs une autre bonne raison à l’élargissement du panel de candidats : la promotion de la marque employeur de l’entreprise. Même si le parcours s’arrête avant la fin, il n’est pas neutre d’avoir eu l’occasion de partager les valeurs fortes de l’entreprise. Sa réputation y gagnera même si la fonction achat estime rater un acheteur junior prometteur !  

En conclusion, le recrutement de nouveaux talents achats est fortement influencé par la transformation digitale et les nouvelles pratiques issues de la pandémie. C’est aussi l’occasion de renouveler les profils au sein de l’équipe en étant attentif à maintenir une forme de diversité des points de vue.

Pour autant, le recrutement reste un pari, où l’intuition et la confiance jouent un rôle éminent. La confiance est d’ailleurs devenue le nouveau credo managérial pour la fonction achat. Pour vous en convaincre, lisez le dernier article proposé sur le sujet par Julie Dang Tran, Directrice Générale de Manutan France.