#TDA2019 : quels sont les projets et personnalités achats récompensés ?

Trophée décision achats 2019
18 avril 2019
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

La 11ème édition des Trophées Décision Achats / CNA s’est tenue le 9 avril dernier, à Paris. Organisé par Décision Achats, en partenariat avec le Conseil National des Achats, l’événement met chaque année en lumière les projets et acteurs phares de la communauté française des achats. Découvrez les lauréats de cette année…

Le Trophée du Décideur Achats 2019

1° Bertrand Pouilloux, directeur achats d’Enedis, s’est fixé comme objectif d’accroître la visibilité de la Direction des achats à la fois en interne et en externe. Pour cela, il organise la première grande convention rassemblant tous les acheteurs de l’entreprise. Par ailleurs il communique régulièrement les performances aux directions de son entreprise et a rédigé un manuel « Acheter et approvisionner » qu’il diffuse à ses équipes mais également à l’extérieur.

2° Claudine Banzet, vice-présidente sourcing Europe du Groupe Wessanen s’attaque à deux nouveaux défis cette année : gérer les achats de matières premières des usines de production et consolider les partenariats avec les fournisseurs, notamment sur les sujets d’innovation et de Recherche et Développement.

3° Michel Grévoul, directeur des achats de la Direction des achats de l'Etat (DAE), a piloté la réforme des achats de l’Etat tout en professionnalisant, optimisant et digitalisant la stratégie globale.

La catégorie « RSE »

1° Le Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes crée sa propre centrale d’achat spécialisée dans l’alimentaire. Avec un volume d’achats représentant 54 millions d’euros pour les denrées alimentaires des restaurations scolaires, la collectivité a pour ambition de promouvoir une alimentation de qualité, tout en soutenant le tissu agricole local. Son objectif : multiplier par quatre la part de produits régionaux dans les restaurations scolaires. La centrale d’achat régionale, intitulée « Regal », compte aujourd’hui plus de 100 fournisseurs locaux, 900 produits disponibles à coûts maîtrisés, plus de 130 adhérents et un site de commande en ligne.

2° Le quatuor d'établissements bancaires (BNP Paribas, Crédit Agricole, Groupe BPCE et Société Générale) élabore une cartographie commune des risques RSE adaptée au secteur bancaire. Le livrable : un outil collaboratif et facilement utilisable par les acheteurs.

3° L'Oréal lance un programme d’achat solidaire et responsable intitulé « solidarity sourcing » dont l’ambition est de donner accès à l’emploi aux personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale. En 2018, ce sont plus de 56 000 personnes qui ont retrouvé un emploi à temps plein à travers le monde grâce à cette initiative.

La catégorie « Innovation »

1° Le CHU d'Amiens-Picardie a fait appel à ses fournisseurs pour co-construire une solution visant à l’acquisition d’un IRM pré-opératoire. Cela a aboutit à l’élaboration d’un mode de financement économique qui repose sur un système de tarification à l’acte. Magali Tassery, directrice achats rappelle : « Les achats n’ont de sens que parce qu’ils contribuent immédiatement à la satisfaction des patients ou à celle des praticiens ». Mission accomplie pour l’organisation dont l’activité du service a augmenté de 20 % et la durée moyenne des séjours des patients a diminué grâce à cette solution.

2° Le duo Technicolor / AskR.ai a mis en place un système de chatbot connecté au système de gestion des dépenses. Le robot nommé « Jim » répond désormais aux demandes des acheteurs, à partir de n’importe quel appareil.

3° In'Li / ContractChain ont développé une solution de dématérialisation et d’horodatage des appels d’offre. A la clé, la chaîne contractuelle gagne en rapidité, simplicité et sécurité.

La catégorie « Agilité des achats »

1° Le Groupe Naos crée un groupement d’achats rassemblant des TPE-PME-ETI (Très Petites Entreprises – Petites et Moyennes Entreprises – Entreprises de Taille Intermédiaire) de la filière Cosmétique. L’objectif : ensemble, mieux maîtriser les achats de classe C. Intitulé « HACosmed », cet écosystème représente aujourd’hui 280 acheteurs actifs, 65 fournisseurs référencés, 2 millions d’euros d‘achats en 2018 et enfin 10 à 60 % d’économies selon les familles de produits (fournitures administratives, produits d’hygiène ou encore fournitures logistiques). Stéphane Faustin-Leybach, directeur des achats, résume le principe de cette initiative : « C’est arriver avec des problématiques individuelles et repartir avec une solution commune ».

2° Le ministère des Armées a déployé la solution cloud de sourcing développée par Silex pour améliorer la performance achats. Concrètement, les acheteurs peuvent désormais identifier plus facilement et rapidement les fournisseurs répondant à leurs besoins.

3° Enedis a mis en place un système dégressif des prix des matériels, selon les volumes. Ce mécanisme d’engagement financier avec les fournisseurs est désormais appliqué à tous les marchés de l’entreprise.

Le Prix Jeune Acheteur

1° Claire Bardin (IAE Grenoble-Desma) pour son mémoire sur « L’utilité du Nudge* dans le management de la performance achats ».

2° Maxime Tran-Tanh (IAE Grenoble-Desma) : « Comment les achats peuvent se structurer et s'intégrer dans l'organisation interne de l'entreprise pour favoriser l'innovation ? ».

3° Morgane Pierrot (Université Paris-Saclay, Master MAQF) : « La relation fournisseurs et la RSE - Dans quelles mesures la relation fournisseurs peut-elle contribuer à la performance de l'entreprise en s'appuyant sur le levier de la RSE ? Le cas d'Europcar France ».

Comme chaque année, les Trophées Décision Achats / CNA dévoilent un palmarès des plus inspirants. Rendez-vous dans un an pour découvrir de nouvelles initiatives et de nouveaux parcours made in France !

 

*S’appuyant sur la psychologie et l’économie comportementale, le nudge est un principe visant à influencer en douceur les comportements.

Notre livre blanc
Livre blanc
Domptez vos « achats sauvages »