E-procurement : un potentiel d’économies estimé à plusieurs millions pour l’Etat de l’Oregon

e-procurement, economies
2 avril 2019
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

Le Department of Administrative Services a réalisé un audit des pratiques achats de l’Etat de l’Oregon (Etats-Unis d’Amérique). Doté d’anciens systèmes et processus peu efficaces, l’Etat américain fait le bilan des deux dernières années et envisage d’accélérer sa transition vers l’e-procurement

L’e-procurement pour optimiser les processus

En moyenne, l’Etat de l’Oregon dépense près de 8 milliards de dollars en achats de biens et services sur un exercice de deux ans. Mais aujourd’hui, les processus achats qui régissent ces dépenses restent majoritairement manuels, répétitifs, inefficaces et assez coûteux.

Améliorer ces derniers grâce à l’e-procurement, notamment en automatisant certaines tâches, permettrait d’économiser entre 5 et 20 % des coûts globaux[1]. Par exemple, si cela avait été mis en place sur l’exercice précédent, l’Etat américain aurait économisé entre 400 millions et 1,6 milliard de dollars.

L’e-procurement pour gagner en visibilité

Parce que les processus sont notamment peu standardisés, l’Oregon manque de visibilité sur ses dépenses. Selon le même audit, seules les données liées aux accords de prix (qui représentent seulement 12,5 % des dépenses globales) seraient disponibles, bien que souvent peu fiables et de mauvaise qualité.

A titre d’exemple : en analysant ces données sur l’exercice précédent, il apparaît que plus de 3 000 produits et services ont été achetés plusieurs fois et à des prix différents par divers organismes. Si l’ensemble de ces achats avait été réalisé sur la base de prix la plus compétitive, l’organisation américaine aurait pu à nouveau économiser jusqu’à 7 millions de dollars ! Et ces économies potentielles ne sont évaluées qu’à partir de 12,5 % des données globales, imaginez si on pouvait analyser l’ensemble des dépenses…

Déployer l’e-procurement à grande échelle

C’est dans cette optique que la gouverneure Kate Brown souhaite déployer, sur l’ensemble de l’Etat, le projet pilote « Oregon Buys ». Aujourd’hui utilisée par une dizaine d’organismes publics, cette solution e-procurement permettrait à la fois de gagner en efficacité et d’identifier des opportunités d’économies.

La gouverneure rappelle d’ailleurs que ces économies pourraient être directement réinvesties pour ses quatre millions d’habitants : « [Ce] montant [de 8 milliards de dollars] représente environ 10 % du budget de l'État, soit presque l'équivalent des fonds publics investis dans le système éducatif de la maternelle au lycée. L'amélioration de l'efficacité en matière d'achats offre une formidable opportunité de réaliser des économies, en permettant à l'État d'investir davantage de fonds directement dans l'éducation ou dans les services sociaux essentiels. »

 

  • De nombreuses solutions existent pour optimiser vos stratégies achats et faire des économies, comme la méthode Savin’side® dédiée aux achats indirects.

 

Source : Digital Commerce 360


[1] The Aberdeen Group