Le mobile, prochain allié incontournable des achats

directions achats et mobile
14 mars 2019
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

A l’ère de la révolution digitale, les Directions des Achats sont focalisées sur l’optimisation et la dématérialisation de leurs processus pour gagner en efficacité. Cela a commencé avec l’e-procurement il y a quelques années, et le mobile devrait suivre d’ici peu, apportant une contribution non négligeable…

L’e-procurement, premier « game changer »

Nombreuses sont les entreprises qui ont adopté les solutions e-procurement afin d’optimiser leurs processus transactionnels. Et pour cause : lorsqu’elles sont pleinement exploitées, elles engendrent des bénéfices remarquable.

APQC [1] met notamment en lumière le gain de temps sur le processus de commande. Le temps médian est évalué à 24 heures avec un processus automatisé et à 35 heures avec un système standard et manuel. Cela représente une économie potentielle de 11 heures par commande, ce qui signifie aussi : être livré plus rapidement et réallouer ce gain de temps à d’autres tâches, à plus forte valeur ajoutée.

Le mobile entre dans le jeu

A ce jour, il n’y a que peu de solutions mobiles pour les achats sur le marché et leur adoption est plutôt lente. Il s’agit davantage d’applications mobiles individuelles qui ne couvrent pas l’ensemble des processus achats.

Pourtant, le mobile représente un formidable levier de performance, notamment pour fluidifier l’approbation des demandes d’achats. Il n’est pas rare de voir une demande d’achat bloquée car l’approbateur n’est pas à son bureau ou n’a pas accès à son logiciel d’e-procurement.

Un appareil mobile permettrait de supprimer ces temps morts et accélérer l’ensemble du processus : les demandes d’achats, validées en un temps record, se transformeraient rapidement en commande et, via l’e-procurement, instantanément en bordereau de préparation chez le fournisseur ! Pour les professionnels des achats répartis sur différents sites, travaillant à distance, ou en freelance, le mobile pourrait être d’autant plus profitable, en offrant un accès continu aux solutions d’e-procurement et ainsi aux informations qu’elles contiennent.

Selon une étude menée par le Financial Advisor Magazine, 75 % des conseillers financiers interrogés estiment qu’ils pourraient davantage capitaliser sur les outils à leur disposition et 58 % affirment que leurs clients attachent de l’importance à avoir accès à leurs outils à travers un appareil mobile.   

En 2020, près de 3 milliards de personnes devraient être équipées d’un smartphone, soit plus d’un tiers de la population mondiale [2]. Que ce soit pour approuver les demandes d’achat, avoir une visibilité des dépenses… à tout moment, en tout lieu, l’accès aux solutions d’e-procurement sur mobile devrait bientôt se concrétiser ! Dans un monde où l’instantanéité et l’efficacité prévalent, cela ne fait même aucun doute…

 

[1] Leader mondial de l'analyse comparative et des meilleures pratiques d'affaires pour les organisations de tous les secteurs d'activité

[2] Source : Spendmatters

Notre livre blanc
Livre blanc
Domptez vos « achats sauvages »