L’évolution de la fonction achats – Vidéo

Mis à jour le 28 juillet 2020
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

Quatre étudiants* du DESMA de l'IAE Grenoble (Master en Management Stratégique des Achats) ont réalisé une vidéo animée sur l'histoire de la fonction achats. De la mission administrative au service des usines dans les années 1850 à la dimension stratégique pour défendre la compétitivité des entreprises d’aujourd’hui, la transformation du métier est fascinante.

Cette vidéo, inspirée d'un article de Natacha Tréhan « La fonction achats de demain : analyse prospective par la méthode PM » publié en 2014 dans la revue « Management & Avenir » est un voyage ludique de quelques minutes sur les traces du métier d’acheteur.

La fonction achats de 1850 à la fin des années 60

La fonction achats a émergé dans les sociétés et s’est développée lors des deux guerres mondiales grâce au rôle essentiel qu’elle jouait dans l’obtention des matières vitales.

Tel un visionnaire, Henri Fayol, l’un des pionniers de la gestion d’entreprise et du management, soulignait en 1916 : « Savoir acheter et vendre est aussi important que de savoir bien fabriquer… ».

Grâce à la période d’après-guerre, la fonction achats a connu une reconnaissance grandissante. L’enjeu était de satisfaire la demande croissante de la population. Nous étions alors dans une économie de production caractérisée par une demande supérieure à l’offre, une compétition stable et des matières premières abondantes. Cependant, la fonction achats était encore très administrative, centrée produits et les relations avec les fournisseurs étaient de courte durée.

La fonction achats dans les années 70

Avec les chocs pétroliers et les crises financières, la croissance a ralenti. Les taux d’intérêts étaient élevés, il y avait de l’’inflation et la concurrence était accrue. Le rapport offre / demande s’était inversé. La fonction achats contribuait dès lors à la défense de l’avantage concurrentiel des entreprises et s’est modernisée avec un triple rôle : 

  • La veille active
  • L’animation de réseaux de fournisseurs 
  • La contribution à l’identification d’innovation.

La fonction achats de 1980 à la fin des années 90

La fonction achats s’est professionnalisée en passant d’une logique de réduction des coûts à celle de gestion des risques et de management des ressources externes. L’approche « adversariale » qui caractérisait jusqu’alors les relations fournisseurs a laissé place à l’approche « relationnelle ». Les partenariats avec un nombre limité de fournisseurs clés se sont développés.

La fonction achats depuis les années 2000

Après la crise financière, la fonction achats est devenue stratégique . Depuis les années 2000, elle est reconnue, dans la plupart des entreprises, comme contributrice à la création de valeurs. 

Jusqu’alors cantonnée à l’industrie, la fonction achats a fait également son apparition dans le secteur tertiaire et public. En 2009, l’État français a créé son propre service achats pour contribuer à la maîtrise des dépenses publiques.

Aujourd’hui, les missions d’une fonction achats stratégique s’équilibrent entre la gestion de coûts, la création de valeur et la gestion des risques, jouant ainsi un rôle primordial dans la défense de la compétitivité des entreprises.

Selon vous, quels sont les futurs challenges de la fonction achats ?

* Marion Lejeune, Antoine Pirraud, Antoine Danthon et Walid Ben Garali.