MRO : 3 clés pour optimiser sa stratégie achat

Infographie
17 décembre 2019
Partagez :
{{totalComments}} commentaires

Parce que la MRO (soit les produits de maintenance, réparations et opérations) regroupe plusieurs centaines voire milliers de références, disséminées auprès d’une multitude de fournisseurs, la gestion de cette catégorie de produits n’est pas toujours aisée.

Pour la mettre sous contrôle, il convient d’adopter la bonne stratégie achat qui repose sur trois fondamentaux : la mise en place de solutions digitales, associée à un programme de VMI (Vendor Management Inventory), pour in fine rationaliser ses fournisseurs...

MRO : quésaco ?

La MRO (Maintenance, Repair and Operations) couvre l’ensemble des pièces de maintenance permettant de réparer ou de soutenir les opérations de production.

Classée dans la famille des achats indirects, cette catégorie d’achat joue un rôle essentiel dans les opérations quotidiennes.

Cependant, elle fait souvent l’objet d’une approche décentralisée. Cela signifie que chaque site procède à ses propres achats, sans aucune consolidation des données et des dépenses.

MRO : une stratégie achat en trois étapes

  • Stratégie achat #1 : les solutions digitales

Digitaliser ses transactions permet d’automatiser certains processus à faible valeur ajoutée et d’avoir une meilleure visibilité sur ses dépenses.  Les Punch-Out sont particulièrement pertinents pour le cas de la MRO. Reliant le système d’e-procurement de l’acheteur directement au site de son fournisseur, les Punch-Out permettent d’accéder en temps réel à l’offre dudit fournisseur, qui est mise à jour automatiquement.

  • Stratégie achat #2 : les programmes de VMI

Les programmes de Vendor Managed Inventory permettent d’externaliser la responsabilité des stocks aux fournisseurs. Cela se traduit par une réduction des consommations (de l’ordre de 20 % en moyenne), une meilleure gestion des dépenses et la disparation de tâches à faible valeur ajoutée pour les équipes achats.

  • Stratégie achat #3 : la rationalisation fournisseurs

Au vu de l’étendue du nombre de transactions et de fournisseurs rattachés à cette catégorie, l’une des principales stratégies achat reste la rationalisation des fournisseurs. Cela signifie diminuer le nombre de fournisseurs mais surtout renforcer les partenariats stratégiques avec d’autres, proposant une large offre de produits.

Finalement, pour mieux gérer les dépenses MRO, la stratégie achat doit permettre de gagner en visibilité et d’éradiquer les coûts cachés qui se trouvent dans les commandes ainsi que la gestion des stocks et des fournisseurs. À la clé, se trouvent des économies, un gain de productivité et des équipes qui se focalisent sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Livre blanc
Livre blanc
Rationalisez votre portefeuille fournisseurs