English
Manutan : le blog de l'optimisation des achats
Optimisez vos achats indirects

Zoom sur l’étude Deloitte dédiée aux Directeurs Achats - infographie

25 septembre 2018
{{totalComments}} commentaires
English version

  

Deloitte, acteur majeur de l’audit et des services professionnels, publie la 8ème édition de son enquête annuelle dédiée aux Directeurs Achats*. Au programme : un benchmark des opinions du secteur et un aperçu des principaux enjeux auxquels la fonction achats fait face aujourd’hui.

L’année dernière, les directions achats ont globalement réussi à réaliser des économies à court terme et à gérer les risques majeurs pour ainsi contribuer au développement des entreprises. Avec une croissance économique mondiale qui devrait atteindre 3,9 % pour 2018 et 2019 selon le FMI (Fond Monétaire International), la fonction achats va continuer à jouer un rôle clé au sein des organisations. Deloitte identifie trois enjeux majeurs pour les directeurs achats :

La valeur et la collaboration

La fonction achats continue de renforcer son rôle stratégique dans les entreprises, notamment en alignant les priorités business et achats, en mesurant davantage sa performance et en agissant de façon proactive sur les prises de décision. Cependant, une partie prenante semble avoir été oubliée : les fournisseurs ! En effet, l’étude souligne que les relations fournisseurs semblent ne pas avoir été exploitées à leur juste valeur. D'un point de vue global, Deloitte rappelle l’importance de passer de la tactique à la stratégie, de la transaction à la collaboration et de la réactivité à la proactivité.

" La transparence de la chaîne d'approvisionnement globale est faible : 65 % des directeurs achats ont une visibilité limitée ou nulle au-delà de leurs fournisseurs de niveau 1 … "

Les talents et l’encadrement

La gestion des talents est un élément fondamental pour faire face aux enjeux actuels et à venir de la fonction achats. Deloitte fait ressortir la corrélation évidente entre un encadrement plus solide, des investissements dans la formation et l’amélioration des performances. Alors même que les dépenses dans les formations et le développement des talents sont à la baisse...

"51 % des directeurs achats estiment que leurs équipes n'ont pas les capacités suffisantes pour mettre en œuvre leur stratégie d'approvisionnement "

La digitalisation des achats

La transformation digitale est une étape nécessaire pour les entreprises afin de rester compétitives. L’étude met en évidence l’incertitude de certains directeurs achats à approcher les nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle, la robotique, la blockchain... Alors même que les bénéfices seraient bénéfiques : sourcing prédictif, transactions automatiques, gestion proactive des fournisseurs...

A noter : certains montrent déjà la voie, avec une performance remarquable à l’appui.

"Le recours aux technologies modernes est limité, avec seulement un tiers des directeurs achats utilisant des technologies telles que
l'analyse prédictive et les réseaux de collaboration"

*Menée en association avec Odgers Berndtson, l'enquête s’appuie sur les témoignages de 504 professionnels issus de 39 pays à travers le monde.

  • Commenter
  • Partager :
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Votre commentaire
Suivez-nous sur nos réseaux
Nos experts