English
Manutan : le blog de l'optimisation des achats
Manutan
vous accompagne dans
l'optimisation de vos achats

Réinventer la fonction Achats à l’ère du digital

Réinventer la fonction Achats à l’ère du digital
15 mai 2018
{{totalComments}} commentaires

D’une nouvelle proposition de valeur à l’exploitation intelligente et partagée des données fournisseurs, de l’utilisation réelle des outils disponibles à l’intégration de nouveaux talents, le procurement 4.0 est en marche…  

La révolution numérique dans l’industrie conduit chaque fonction à réinterroger ses pratiques, sa contribution et même son positionnement au sein de l’entreprise. La fonction Achats n’échappe évidemment pas à ce bouleversement, avec une redéfinition des approches et de vraies ruptures à exploiter.

Pwc apporte un éclairage très documenté qui analyse en profondeur l’impact disruptif des innovations digitales tel que perçu par 235 directeurs Achats d’entreprises industrielles européennes.

En voici les principaux axes…

Procurement 4.0 : donner un cadre à la digitalisation des achats

Si le tournant digital est clairement amorcé dans les directions Achats, la digitalisation des achats est encore loin de faire l’objet d’une stratégie étayée dans la plupart des entreprises européennes. Quand 19 % des répondants déclarent « avoir initié une démarche de digitalisation des processus stratégiques » et 35 % « une démarche de digitalisation des processus transactionnels », ils sont 60 % à n’envisager une démarche aboutie sur le volet stratégique qu’à horizon 5 ans.

Procurement 4.0 : valoriser les données de l’acheteur

43 % des acheteurs industriels européens placent « la mauvaise qualité des informations » en défi n°1, avant le développement des compétences pour les exploiter. Interface entre fournisseurs, prescripteurs et clients, la fonction Achats détient un patrimoine de données qu’il lui appartient de valoriser. L’enjeu du procurement 4.0 est de raisonner à l’échelle de l’écosystème industriel pour accélérer la mise en relation de l’innovation fournisseurs, et singulièrement celle issue des start up, avec les attentes des clients. L’intégration en temps réel de l’ensemble des données de la chaîne de valeur permettra alors de renforcer l’agilité et la réactivité de l’entreprise. 

Procurement 4.0 : de nouvelles approches contractuelles

La digitalisation des achats a des conséquences profondes dans la relation avec les fournisseurs, dont certaines n’ont sans doute pas été encore assez étudiées. Par exemple, l’extension de la chaîne de valeur, bénéfique on l’a vu pour la qualité et la rapidité de réponse aux clients, pose des questions pratiques et juridiques, en matière de propriété et de protection des données fournisseurs. L’objet de la démarche de procurement 4.0 est aussi de redéfinir la relation avec les fournisseurs, notamment en termes d’appréciation du risque et de partage de la valeur.

La perspective de l’intégration des données fournisseurs à tous les niveaux des processus positionne la fonction Achats à un rôle stratégique. Le procurement 4.0 propose un cadre méthodologique balisé et exigeant pour accompagner les acheteurs dans l’exploitation des opportunités de la révolution digitale. Bonne transformation !

  • Commenter
  • Partager :
Commentaires ({{totalComments}})
  • {{comment.author.firstName}} {{comment.author.lastName}}, {{comment.createdAt}}
    {{answer.author.firstName}} {{answer.author.lastName}}, {{answer.createdAt}}

Votre commentaire
Suivez-nous sur nos réseaux
Nos experts